lundi 30 mars 2020

Il y a 10 ans, mon premier vol en tant que pilote professionnel

Hé oui, mars, c'est le mois des grandes dates aéros pour moi !

Il y a 10 ans exactement, le 30 mars 2010, pour la première fois de ma vie, j'étais payé pour voler.


Premiers vols de mon premier boulot comme pilote pro. Le Bourget-Bron-LeMans-Bron-Le Bourget avec Cédric. 5h10 en 4 vols pour le premier des nombreux transport d'organes que j'ai effectués.


Et grâce à mon ami JP qui était venu me voir, j'ai des photos de ce premier vol vers Lyon-Bron.


Depuis, j'ai fait plus de 4 000 heures de vol, dont 1 900 heures de turbopropulseurs (Beech 200 et TBM 900), 1 500 heures de jet (Avro RJ85 et Embraer Ejet), et un peu plus de 600 heures de SEP, à 98 % en instruction.

Le 30 mars est aussi l'anniversaire de mon dernier vol sur Beech 200, c'était en 2015, exactement 5 ans jours pour jour après mon premier vol, non pas sur Beech 200, puisque j'avais passsé ma QT dessus quelques jours avant, mais de mon premier vol sur King Air sur un vol commercial et en tant que pilote rémunéré...

mardi 24 mars 2020

Il y a 20 ans, mon premier vol aux commandes d'un avion

Le 24 mars 2000, je faisais mon premier vol d'élève-pilote. Il y a exactement 20 ans.

C'était à Lognes, à bord d'un DR400-120 de l'aéroclub Aigle de Saint-Maur.




Ce même aérodrome de Lognes sur lequel, presque 10 ans plus tôt, j'avais fait mon baptême de l'air en avion léger, à bord d'un Cessna Centurion (belle machine pour un baptême !) avec Jacques Callies, directeur du magazine Aviation & Pilote Privé (à l'époque, il s'appelait encore comme ça). J'étais lycéen, et j'avais eu la chance de faire un stage d'été à la rédaction du magazine (dont les locaux n'étaient pas encore à Lognes, mais à Paris).

L'année suivante, en 2001, j'obtenais mon PPL. Et j'effectuais pas mal de vols, principalement pour partir en week-end avec famille, amis ou collègues, pour partager avec eux le plaisir du voyage en avion léger.

Et tout récemment, retour aux sources, puisque je suis revenu à Lognes pour y faire de l'instruction au sein de l'aéroclub Air Fracne.

mardi 31 décembre 2019

Bilan 2019

453 heures de vol en 2019, un peu moins qu'en 2018 (456 heures). Et pourtant, en 2018 je n'avais pas volé professionnellement pendant près de trois mois (pendant la formation chez HOP!). Mais depuis début avril 2019, je suis officier sécurité des vols, et je passe donc environ un tiers de mon temps de travail au bureau, donc logiquement, je vole moins.

378 heures en Ejet et 75 heures en SEP, la quasi-totalité en instruction (53 en PA28 et 22 en P2008).

11 pays visités (même chiffre que l'an dernier) : Allemagne, Croatie, Danemark, Espagne, France, Irlande, Italie, Pologne, Royaume-Uni, Solvénie, Suède) contre 9 en 2017 et 16 en 2016 avec le convoyage du PA28 en Afrique.

39 aéroports visités (36 en 2018) : Aberdeen, Bâle, Biarritz, Bilbao, Billund, Bologne, Brème, Caen,  Calvi, Cork, Dusseldorf, De Gaulle, Clermont-Ferrand, Etampes, Francfort, Gênes, Goteborg, Hanovre, Le Havre, Lille, Ljubljana, Lognes, Lyon, Marseille, Moulins, Nantes, Nuremberg, Pau, Reims Prunay, Rennes, Saint Rambert d'Albon, Strasbourg, Stuttgart, Toulon, Toulouse, Toussus le Noble, Wroclav, Zagreb.



Janvier :

J'apprends que j'ai réussi les sélections de HOP! et que je commence la QT le mois suivant. Derniers vols sur RJ85 et chez Cityjet avec un aller-retour Amsterdam-London City-Amsterdam.

Février :

Dix ans après ma formation à Bristol, je survole ce terrain sur lequel j'étais basé pour faire ma formation CPL et IR sur PA29 et Seneca. Cette fois je suis aux commandes d'un Ejet au F410.

Mars :

Deux rappels de vol en Beech 200, en mars 2011 et mars 2014, au cours desquels j'avais croisé des avions de HOP!, un CRJ et un Ejet.

Avril :

Je suis nommé Officier sécurité des vols en parallèle de ma fonction d'Officier pilote de ligne.

Petit vol vers Saint-Rambert d'Albon avec trois amis pour un rassemblement de pilotes et visiter le musée aéro.

Mai :

HOP! reçoit son premier Embraer 190 tout neuf à porter les couleurs d'Air France, le code barre sur la dérive et la crevette sur les réacteurs.

Juin :

Meeting de la Ferté Alais, l'occasion de voir de superbes machines et de rencontrer plein de connaissances...

Juillet :

Premier vol aux commandes d'un avion portant le code barre et la crevette !

Octobre :

Retour aux sources : je reviens à Lognes, le terrain de mon PPL, en m'inscrivant à l'aéroclub Air France où je fais de l'instruction.

dimanche 13 octobre 2019

Retour aux sources : instruction à Lognes, le terrain de mes premiers pas aéro

13 octobre 2001 : Je décolle de Lognes aux commandes de mon petit DR400 pour une nav solo vers Moret, et je photographie le château de Vaux-le-Vicomte. Neuf jours plus tard, j'obtenais mon brevet de pilote privé (PPL).


13 octobre 2019 : Alors que mon PPL va bientôt atteindre sa majorité, je décolle de Lognes (ou plutôt j'observe les décollages de mes élèves) dans un joli Tecnam P2008 pour mes premiers vols d'instruction à LFPL.


Après 10 ans d'instruction à Toussus-le-Noble, dans le même aéroclub et sur le même type d'avion (PA28), ça fait du bien de changer un peu, avec un nouvel aérodrome (je retrouve Lognes, le terrain de mes débuts, sur lequel j'ai passé mon PPL en 2000-2001), un nouvel aéroclub et un nouveau type d'avion !

mardi 27 août 2019

Souvenirs d'une rencontre avec un avion de HOP! en Bretagne

Il y a 5 ans tout rond, ma première percée aux minimas, à Quimper, un mois et demi après mon lâcher commandant de bord...



En prenant cette photo avec le CRJ en arrière plan, j'étais loin d'imaginer que, moins de trois ans et demi plus tard, j'entrerais chez HOP!